Conseils pour économiser de l’eau en jardinant intelligemment

Publié le : 09 avril 20235 mins de lecture

La culture sur butte est une technique de plus en plus prisée par les jardiniers pour ses nombreux avantages. En plus de faciliter la gestion de l’eau, elle permet d’améliorer la structure du sol et de réduire les besoins en fertilisant. Dans cet article, nous allons vous donner des conseils pour économiser de l’eau en jardinant intelligemment.

Préparer son sol pour économiser de l’eau

Pour économiser de l’eau, il est important de bien préparer son sol en amont. Voici quelques astuces :

Choisir un sol adapté à votre jardin

La première étape pour économiser de l’eau est de choisir un sol adapté à votre jardin. Certains sols retiennent mieux l’eau que d’autres. Par exemple, les sols argileux sont plus imperméables que les sols sablonneux. Il est donc important de bien connaître son sol pour choisir les plantes les plus adaptées et les techniques d’arrosage les plus efficaces.

Ajouter de l’humus pour améliorer la rétention d’eau

L’humus est un amendement organique qui permet d’améliorer la structure du sol et d’augmenter sa capacité à retenir l’eau. Il est donc conseillé d’ajouter de l’humus avant de planter pour économiser de l’eau. On peut utiliser du compost maison, des feuilles mortes, des écorces ou encore des résidus végétaux pour produire de l’humus.

Désherber régulièrement pour éviter la compétition des plantes pour l’eau

Les mauvaises herbes sont souvent les premières à pousser et à concurrencer les plantes pour l’eau. Il est donc important de désherber régulièrement pour éviter cela. Les herbes arrachées peuvent être utilisées comme paillage pour protéger les plantes du soleil et de la chaleur.

Choisir les plantes les plus adaptées à la sécheresse

Pour économiser de l’eau, il est conseillé de choisir les plantes les plus adaptées à la sécheresse. Voici quelques exemples de plantes xérophiles :

  • Les plantes grasses comme les cactus et les agaves
  • Les plantes aromatiques comme le romarin, le thym et la lavande
  • Les plantes méditerranéennes comme l’olivier, le laurier-rose et le figuier

Arroser au bon moment de la journée

Pour économiser de l’eau, il est important d’arroser au bon moment de la journée. Il est conseillé d’arroser le matin ou le soir, lorsque les températures sont plus fraîches. En arrosant en fin de journée, on évite l’évaporation due au soleil et au vent.

Utiliser des systèmes d’arrosage efficaces

Il existe différents systèmes d’arrosage qui permettent d’économiser de l’eau :

Installer des goutte-à-goutte pour un arrosage précis

Le goutte-à-goutte est un système d’arrosage qui permet d’arroser les plantes directement à la base, là où les racines sont les plus actives. Cela permet d’économiser de l’eau en évitant les pertes par évaporation et en évitant d’arroser les mauvaises herbes. Ce système est conseillé pour les plantes qui n’aiment pas avoir les feuilles mouillées.

Utiliser des pulvérisateurs à haute pression pour un arrosage uniforme

Les pulvérisateurs à haute pression permettent d’arroser les plantes de manière uniforme en produisant de petits jets d’eau. Ce système d’arrosage est efficace pour les plantes qui aiment avoir les feuilles mouillées et pour arroser de grandes surfaces.

Éviter les arroseurs automatiques qui gaspillent de l’eau

Les arroseurs automatiques sont pratiques, mais ils peuvent gaspiller de l’eau en arrosant les mauvaises herbes, les allées et les murs. Il est donc conseillé de les éviter et de privilégier des systèmes d’arrosage plus précis et économes en eau.

Récupérer et réutiliser l’eau de pluie

La récupération de l’eau de pluie est une technique simple et efficace pour économiser de l’eau. Il suffit de récupérer l’eau qui tombe sur le toit ou dans un bac de récupération pour arroser les plantes. Cette eau est gratuite et naturelle, et elle est souvent plus douce que celle du robinet, ce qui est bénéfique pour les plantes.

Plan du site