Réduire les déchets alimentaires : comment planifier ses repas pour éviter le gaspillage ?

Publié le : 09 avril 20235 mins de lecture

À travers le monde, un tiers de la production alimentaire est gaspillée chaque année, soit près de 1,3 milliard de tonnes. Une situation qui impacte négativement l’environnement et l’économie mondiales, en plus de nuire à la sécurité alimentaire des populations. Pour pallier ce problème, de nombreuses solutions ont été proposées, dont la planification des repas. Cette méthode consiste à organiser ses repas pour éviter le gaspillage alimentaire. Dans cet article, vous trouverez des astuces pour réussir cette planification et réduire ainsi les déchets alimentaires.

Pourquoi planifier ses repas est important ?

Planifier ses repas est une étape cruciale pour adopter un mode de vie écologique et réduire son impact environnemental. En effet, cela permet de limiter les achats impulsifs, d’éviter les pertes d’aliments et de réduire considérablement le gaspillage alimentaire.

Conseils de planification des repas pour réduire le gaspillage alimentaire

Faire l’inventaire de son frigo et de ses placards avant de faire les courses

Si vous cherchez à adopter une cuisine zéro déchet, faire l’inventaire de votre frigo et de vos placards est une étape cruciale pour éviter les achats inutiles et réduire le gaspillage alimentaire. En sachant exactement ce que vous avez en stock, vous pouvez adapter vos menus en conséquence et éviter d’acheter des aliments que vous n’allez pas utiliser. Cela permet également de planifier des repas à partir des restes, ce qui contribue à réduire les déchets alimentaires et à économiser de l’argent.

Établir un menu hebdomadaire ou mensuel

Pour faciliter la planification des repas et éviter les achats impulsifs, il est conseillé d’établir un menu pour la semaine ou le mois à venir. Ainsi, on peut anticiper les repas et les ingrédients nécessaires, faire ses courses en conséquence et éviter le gaspillage alimentaire.

Adapter les quantités d’aliments achetés à son foyer et à ses besoins

Il est important de connaître les besoins alimentaires de son foyer pour éviter les achats superflus et inutiles. Adapter les quantités d’aliments achetés permet de limiter le gaspillage alimentaire et d’économiser de l’argent.

Astuces pour utiliser les restes de repas

Il est fréquent de se retrouver avec des restes de repas qui peuvent être réutilisés pour créer de nouvelles recettes ou simplement être réchauffés pour un repas rapide. Cette pratique est non seulement écologique, mais aussi économique. Voici quelques astuces pour réutiliser vos restes de repas :

  • Préparez des plats mijotés ou des soupes avec les restes de légumes et de viande. Ajoutez des épices et des herbes pour donner de la saveur à vos plats.
  • Utilisez les fruits et légumes un peu abîmés pour réaliser des soupes ou des smoothies. Cela permet de réduire le gaspillage alimentaire tout en obtenant une boisson saine et rafraîchissante.
  • Les restes de pain peuvent être transformés en croûtons pour les soupes, en pudding pour le dessert ou en chapelure pour les plats frits.
  • Les restes de fromage et de légumes peuvent être utilisés pour préparer des omelettes ou des quiches. Ajoutez des herbes fraîches et des épices pour donner de la saveur à votre plat.

Comment bien conserver les aliments pour éviter le gaspillage ?

Connaître les températures de conservation des aliments

Pour éviter la prolifération des bactéries et la détérioration des aliments, il est important de connaître les températures de conservation recommandées. Par exemple, les produits frais doivent être conservés entre 0°C et 4°C tandis que les aliments congelés doivent être stockés à -18°C.

Éviter de laisser les aliments à température ambiante trop longtemps

Les aliments périssables doivent être conservés au réfrigérateur ou au congélateur dès que possible après l’achat ou la préparation. Évitez de les laisser à température ambiante trop longtemps pour éviter leur détérioration.

Utiliser des contenants adaptés pour la conservation des aliments

Pour prolonger la durée de conservation des aliments, il est conseillé d’utiliser des contenants hermétiques adaptés à leur nature. Par exemple, les légumes doivent être conservés dans des sachets perforés pour éviter l’accumulation d’humidité tandis que les produits laitiers doivent être stockés dans des contenants fermés pour éviter la prolifération des bactéries.

Plan du site